Affaire Hamel : 20 ans de prison requis contre l’ex-DGSN et son fils ainé

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

L’ancien directeur général de la sûreté nationale (DGSN), Abdelghani Hamel et les membres de sa famille risquent de lourdes peines de prison. Le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed a prononcé, aujourd’hui, un réquisitoire sévère à leur encontre ainsi qu’à l’encontre de l’ensemble des accusés dans cette affaire, dont des anciens walis et des ex-ministres.

Le représentant du ministère public a demandé, en effet, une peine de 20 ans de prison ferme et la saisie de la totalité des biens et une amende de 8 millions de dinars contre l’ex- DGSN. Même peine requise contre son fils ainé, Amiar Hamel. Les deux autres enfants du général à la retraite, Mourad et Chahinez risquent, quant à eux, 15 ans de réclusion et la saisine de leurs biens. L’épouse de l’ex-DGSN, Salima Laânani encourt 10 ans de prison ferme et la saisie de tous ses biens.

Le parquet a requis aussi 15 ans de prison contre l’ex-wali de Tlemcen, Ghelai Moussa, 12 ans de réclusion contre Bensebaine Zoubir ,ex-wali de Tlemcen, 10 ans de prison ferme contre Abdelghani Zaalane, ex wali d’Oran et ex-ministre du Transport, 10 ans de prison ferme contre Abdelmalek Boudiaf, lui aussi ex- wali d’Oran et ex-ministre de la Santé.

Le parquet a requis aussi des peines allant de 5 ans à 8 de prison fermes contre d’anciens hauts cadres des OPGI et des domaines à Alger et à Tipaza. Ce procès, ouvert il y a quelques jours, a révélé au grand jour l’enrichissement ostentatoire de l’ex-DGSN et de sa famille qui ont acquis, on ne sait par quel miracle, des biens en tous genres dans plusieurs wilayas.  

 Massinissa Ikhlef 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :