Alors que des pays optent pour la chloroquine, l’OMS condamne l’usage de médicaments sans preuve de leur efficacité

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde , ce lundi, contre  l’administration de médicaments aux patients infectés par le nouveau coronavirus avant que la communauté scientifique se soit accordée sur leur efficacité, mettant en garde contre les «faux espoirs» qu’ils pourraient susciter.

« Des études réduites et non randomisées, réalisées à partir d’observations, ne nous apporteront pas les réponses dont nous avons besoin« , a averti le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève. 

Nadia Mehir

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :