Cafés, restaurants et transports : les mesures sont déjà applicables à Alger et dans plusieurs wilayas

 

Les nouvelles mesures prises pour faire face au coronavirus, devant entrer en vigueur à partir de demain dimanche 22 mars, sont appliquées par anticipation. A Alger et dans plusieurs wilayas, les walis ont pondu des arrêtés ordonnant l’application immédiate des décisions annoncées, jeudi dernier, par la présidence de la république.

 

Dans la capitale, les citoyens sont informés, dès le début, de la matinée de la fermeture immédiate des cafés et des restaurants et l’interdiction immédiate des transports collectifs en bus et en train et en véhicules privés entre les villes de la wilaya et également entre les autres wilayas.

Cet arrêté, explique le communiqué du wali d’Alger s’inscrit dans le cadre des dispositions préventives prises pour endiguer la propagation de l’épidémie du Coronavirus et protège les citoyens.

Le Wali d’Alger décrète même un confinement en exhortant les citoyens « à rester chez eux en respectant les règles et ne sortir qu’en cas de nécessité absolue ». Des décisions similaires sont aussi prises dans d’autres wilayas.

Des appels au confinement général

L’image contient peut-être : plein air

Alors que le ministère de la santé n’a communiqué, aujourd’hui, aucun cas confirmé de contamination, des internautes appellent depuis ce matin à l’application rapide du confinement général pour éviter la propagation de la pandémie.

Se référant aux expériences de certains pays et citant les scénarios de la propagation du virus en Europe, notamment en Italie, en France et en Espagne, les auteurs de ces appels estiment qu’il est temps d’aller vers cette mesure radicale.

De toute façon, estiment-ils, l’arrêt des moyens du Transport imposera un confinement obligatoire pour des milliers de travailleurs qui ne pourront pas faire le déplacement sur les lieux de travail et seront contraints de rester chez-eux.

Massinissa Ikhlef

%d blogueurs aiment cette page :