CORONAVIRUS : La chloroquine, médicament miracle ?

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Alors que le monde se confine pour limiter la propagation du COVID-19, les regards du monde médical s’orientent vers la chloroquine, médicament utilisé jusque là pour guérir le paludisme.

Aux Etats-Unis, la société américaine déclare avoir testé positivement la chloroquine, selon une révélation très officielle du président Donald Trump.

En France, c’est l’Institut hospitalo-universitaire à Marseille, par la voix du Professeur Raoult, qui annonce que les premiers essais de la chloroquine sont spectaculaires contre le coronavirus. « Concrètement, 24 patients atteints par le coronavirus ont accepté de prendre du Plaquenil, l’un des noms commerciaux de la chloroquine. Six jours plus tard, seulement 25 % sont encore porteurs du virus. Alors que 90 % de ceux qui n’ont pas reçu ce traitement sont toujours positifs », avance un média français.

En Chine d’où la pandémie a pris son départ, les chercheurs donnent plus de sérieux à cette voie médicamenteuse.

Les tests sur la chloroquine constituent une piste privilégiée dans la lutte contre le coronavirus. Du coup, certains pays font déjà des commandes du produit. La France a décrété l’interdiction d’exporter ce médicament devenu subitement une denrée stratégique.

Nadia Mehir

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :