- Advertisement -

 Enseignement supérieur : Chams Eddine Chitour provoque la colère du CNES

Le torchon brûle entre le ministre de l’enseignement supérieur, Chams Eddine Chitour et le syndicat du secteur, CNES. N’ayant pas digéré la critique acerbe du premier responsable du secteur concernant le niveau « médiocre » de certains enseignants, le syndicat appelle d’ores et déjà à une journée de protestation et à une grève générale.

N’ayant pas eu recours à la protestation depuis des années, l’organisation présidée par Milat convoque un conseil national extraordinaire pour arrêter la date de ce mouvement. Cette réunion, annonce le syndicat dans une communiqué rendu public aujourd’hui, se tiendra  lundi prochain, soit moins d’une semaine.

Cette réaction intervient, quelques heures seulement après l’intervention de ce dernier devant les sénateurs où il avait parlé du niveau « zéro » des enseignants de certaines universités. « Nous avons créé des universités et des centres universitaires avec des enseignants dont le niveau est égal à zéro. Résultat : nous avons un niveau zéro. C’est une catastrophe ! », affirme Chams Eddine Chitour lors de son intervention, dimanche dernier devant les sénateurs.  

 Massinissa Ikhlef 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: