INSOLITE : Le DSP d’Alger oblige les bienfaiteurs à ramener leurs dons à la Pharmacie centrale avec leurs propres moyens

Le système Algérien est malade de sa bureaucratie jusqu’à sa moelle. Les dons en bavettes, gants chirurgicaux, sur-blouses et gel hydroalcoolique, destinés à la protection contre le covid-19 qu’a reçu l’EPH de Birtraria de la part de bienfaiteurs a fait grincer les dents du directeur de la santé de la wilaya d’Alger. Ce dernier a adressé un avertissement écrit à la directrice de la structure sanitaire la rappelant à l’ordre de ne pas accepter de telles donations.

« Je ne saurais tolérer cette manière de faire et vous rappelle que tout don doit obligatoirement être acheminé à la Pharmacie Centrale des Hôpitaux  par les propres moyens des bienfaiteurs », souligne le DSP d’Alger dans sa missive.

Ainsi donc, le pouvoir qui quémande de l’argent aux citoyens pour lever des fonds nécessaires à la lutte contre la propagation du Covid-19, après avoir bradé 1500 milliards de dollars et offert, tout récemment des millions d’autres aux voisins,  fait la fine bouche aux bienfaiteurs qui proposent des aides et les obligent à mobiliser leurs propres moyens de transport pour ramener leurs dons jusqu’à la PCH.

Chabane Bouali

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :