Le 8 mars à Béjaia : Les femmes sont en lutte pour leurs droits et pas en fête

Une grandiose mobilisation des femmes qui ont organisé une marche pour ce 8 mars à Béjaia. Une manière forte de recadrer la symbolique de cette journée qui est une journée de lutte pour l’égalité entre les citoyennes et les citoyens et pas une journée folklorique que certains cercles tentent de vider de son sens et de sa portée politique.

Des femmes de diverses tendances politiques qui sont habituellement présentes dans les marches du vendredi et du mardi depuis le 22 février, se sont rassemblées à la placette de la maison de la culture pour réussir une marche historique en terme de nombre mais surtout en terme de la qualité des slogans qui renseignent sur l’excellente conscience politique de la femme algérienne.

Dans un propos qu’elle nous accordé en marge de cette marche, la députée et membre de la direction nationale du RCD Nora Ouali est revenue sur la forte l’implication de la femme dans la révolution en marche.

Tout le monde s’accorde à dire que le mouvement du 22 février puise sa légitimité de son caractère pacifique, et son qualificatif de civilisée de cette extraordinaire participation de la femme.

Ceci est vu par de nombreux observateurs comme une avancée réelle du regard de la société à l’égard de cette citoyenne lésée dans ses droits les plus élémentaires par un patriarcat des plus tenaces, accompagné par un arsenal juridique qui fait de la femme une mineure à vie.

Cet engagement politique fort de la femme algérienne, va-t-il faire comprendre au traditionalisme de la société qu’aucune construction démocratique n’est possible sans la consécration de l’égalité Hommes/Femmes ?

Un challenge qui vaut la peine d’être engagé dans ce moment révolutionnaire où le prétexte « ce n’est pas le moment » doit être banni pour pouvoir accéder définitivement à un État de droit et de tous les droits.

Quand bien même on arriverait à dégager ce système, si ses pratiques ségrégationnistes ne sont pas démantelées, on tombera tôt ou tard dans les mêmes impasses.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :