Lors d’un procès en appel surprise: Karim Tabbou condamné à un an de prison ferme

Nouveau rebondissement dans l’affaire du détenu politique, Karim Tabbou. Devant quitter la prison de Koléa, jeudi prochain, après sa condamnation, la semaine dernière, par le tribunal de Sidi M’hamed à une année de prison, dont six mois ferme, le porte-parole de l’UDS restera en détention.

Le juge près la Cour d’Alger vient de le condamner à 1 an de prison ferme, à l’issue d’un procès en appel programmé en catimini selon les avocats. « Le procès a été programmé en catimini. Les avocats ont demandé le report, alors que Karim Tabbou a eu un malaise à l’intérieur même du tribunal. Mais malgré cela, le juge a insisté pour poursuivre le procès et il a décidé de le condamner à 1 an de prison ferme. Il revoit à la hausse la peine prononcée par le juge près le tribunal de Sidi M’hamed ».

Personne, parmi les avocats, n’était au courant de la programmation de ce procès, suite à l’appel interjeté par le procureur près le tribunal de Sidi M’hamed qui avait, rappelons-le, requis 4 ans de prison ferme contre le porte-parole de l’UDS.

Ikhlef Massinissa

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :