ALERTE SANITAIRE à MAATKAS : Des dizaines de porteurs-suspects de COVID-19 attendent sous un même toit une issue à leur enfer

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Un drame sanitaire est en train de se dérouler sous un toit familial à Maatkas en Kabylie. Près d’une quarantaine de personnes d’une même famille soupçonnées d’avoir le covid-19 sont mis en quarantaine dans une même maison. L’unique personne qui les prend en charge a lancé aujourd’hui un SOS aux autorités sanitaires de lui ramener les résultats des tests pour savoir trier les contaminés confirmés et libérer le reste.

« En plus des nombreuses personnes que je garde en isolement à la maison, d’autres sont à l’hôpital de Tizi Ouzou. Parmi eux des enfants de bas âge qu’il est très difficile de maintenir dans leurs chambres des jours durant. Ils commencent à perdre patience et les autorités civiles et sécuritaires locales qui ne rendent visite nous assurent de leur soutien mais sans apporter une issue concrète au drame que nous vivons », alerte le membre de la famille Mohamed Seghir à bout de patience.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Aussitôt le SOS lancé, aujourd’hui vers midi,  sur les réseaux sociaux, plusieurs comités de village de Kabylie se sont mis en branle pour apporter leur soutien et relayer l’information pour peser sur les autorités.

Aucune description de photo disponible.

Le membre de la famille, au bout des nerfs et qi a déjà perdu sa mère la semaine passée, a même menacé de lâcher tous ses membres dans la nature si la situation perdure. Mais ce n’était que façon de dire tout l’enfer qu’il vit, rassure-t-il plus tard au comité de village Ath Moh Essaid dont dépend la famille en détresse et qui s’excuse de la gravité du propos s’il aurait choqué certains.

Sofiane Seghir

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :