Azazga rend hommage à ses 6 martyrs tombés au champs d’honneur en 2001

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

À Azazga dans la wilaya de Tizi-ouzou, la triste journée du 27 avril 2001 est gravée à jamais dans la mémoire des citoyens. Qui ne souvient pas de ce jour où le martyrs Irchene Kamel a écrit avec son propre sang le mot LIBERTÉ sur un des murs de la ville?

Ce jour-là, aux côtés de Kamel, il y avait cinq autres jeunes qui sont tombés sous les tirs aux balles réelles du pouvoir en place. Il s’agit de Sadat Youcef, Mehadi Mustapha, Agadir Ahcene, Malek Kamel, et Mouter Sofiane.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et plein air

Le même comité a décidé de rendre hommage aux martyrs, hier lundi, en déposant une gerbe de fleurs au niveau de la stèle, dans le strict respect des mesures barrières contre le COVID-19.

Une commémoration qui s’est voulue, cette année symbolique en raison de la pandémie. La cérémonie s’est déroulée en présence  d’un représentant pour chaque famille de victime.

Pour un des organisateurs de cette commémoration,  « il s’agit d’un devoir de mémoire et d’une exigence de justice. Quelles que soient les circonstances, nous n’oublions pas nos martyrs et nous continuerons à exiger à ce que justice leur soit rendue ».

«Leur sacrifice n’a pas été vain, aujourd’hui tout le peuple est engagé dans une révolution pacifique pour mettre fin au pouvoir assassin. Et aujourd’hui, l’espoir de bâtir un État de justice est permis » a t-il déclaré.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :