Des parents d’élèves accusent le gouvernement d’avoir adopté une politique de ségrégation sociale

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le gouvernement Algérien maintient le silence sur le sort réservé aux examens officiels de 5ème, le BEM et le Bac. Des parents d’élèves craignent qu’il décide de leur organisation en juin alors que leur progéniture est déjà victime d’une ségrégation sociale adoptée par le ministère de l’éducation.

Ces parents d’élèves pointent du doigt la décision du ministère d’ouvrir sur le net des plateformes numériques qui dispensent des cours de soutien et de consolidation. Une générosité publique qui ne bénéficie pas à tous les enfants du peuple. « Combien d’enfants sont dans l’incapacité d’avoir accès à « ce monde de luxe » ? Plus de deux millions de père de famille sont officiellement recensés éligibles au misérable couffin de ramadan. D’où vont-ils acquérir des tablettes ou des PC et payer l’abonnement ADSL pour permettre à leurs enfants de bénéficier de cette largesse sélective, eux qui font la chaîne devant les services sociaux pour se voir offrir  quelques légumes secs ? », s’insurge Kamel qui a sa fille en terminale. « Organiser les examens en juin sous prétexte que les élèves se sont bien préparés durant le confinement grâce aux plateformes numériques est une façon de nous dire : seuls les enfants des riches nous intéresse », ajoute son voisin, père de deux enfants en classe d’examen. 

Plusieurs acteurs sociaux militant dans le secteur de la santé, des enseignants et des parents d’élèves ont plaidé pour l’organisation des examens en septembre en prenant soin de limiter les sujets aux deux premiers trimestres. Ils appellent à faire l’impasse sur le troisième trimestre pour épargner aux enfants le risque de propagation du coronavirus.

Par ailleurs, certains pédagogues ont dénoncé les cours sur le net et les écrans TV. Ils les considèrent comme anti pédagogiques, ségrégationnistes socialement et ne peuvent en aucun cas remplacer les cours présentiels.

Chabane Bouali

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :