Du jamais vu dans l’histoire de l’or noir : Le petrole est bradé à – 37 dollars en Amérique

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Du jamais vu dans l’histoire de l’or noir. Le prix du baril américain a clôturé à -37 dollars ce lundi, une dégringolade de l’ordre de 306 %, selon une dépêche de Reuters. Mais Les traders continuent pourtant de vendre cet actif, le délai des marchés des contrats à terme pour mai expirant mardi.

Les capacités de stockage commencent à saturer,  faisant plonger les prix. les traders  sont contraints de brader leurs prix pour trouver preneurs, faisant chuter la valeur du baril de  306 %. 

Le coronavirus qui a fait ralentir la machine économique est pour beaucoup dans la saturation des marchés estiment les analystes.

Le baril de Brent de la mer du Nord, référence européenne cotée à Londres qui intéresse l’offre Algérienne,  était aussi beaucoup moins affecté puisqu’il ne cédait que 6 %, à 26 dollars environ.

Nadia M.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :