Isolé à l’hôpital sans prise en charge, le militant Fares Mansouri réclame aller mourir chez lui [ VIDEO ]

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le militant des droits de l’homme Fares Mansouri en isolement sanitaire depuis 12 jours à l’hôpital Khelil Amrane de Béjaïa pour COVID-19 publie un live sur sa page Facebook pour dénoncer une prise en charge catastrophique des malades.

Visiblement très affaibli, il dit qu’il vomit sans arrêt à coté de son lit et qu’il n’est peut plus aller jusqu’au sanitaires. Il révèle qu’aucun médecin n’est venu l’ausculter et voir l’origine de ses vomissements. il reconnait toutefois qu’un infirmier s’est présenté après avoir reçu un appel de la députée RCD Nora Ouali, alertée du cas. « Il est venu me voir puis il est reparti avec la promesse de voir ce qu’il est possible de faire. Depuis, personne n’est venu », dit-il.

Fares Mansouri révèle aussi que les chargés de leur ramener les repas à temps font un seul service dans la journée. « Ils nous ramènent tout une seule fois. Du coup, nous avons droit à des repas froids », accuse-t-il dans la même vidéo.

Très affecté moralement, Fares Mansouri émet le souhait de sortir mourir chez lui que de continuer à vivre l’enfer dans cet établissement. Il va dans son indignation jusqu’à ôter au service médical le mérite d’entendre le peuple scander en leur adresse « L’Algérie est fière de vous ».

Sofiane Seghir

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :