La filiale de Sonatrach GCB libère les travailleurs en CCD

 

La société nationale de génie civil et du bâtiment qui est une des filiales du géant Sonatrach a décidé de ne pas renouveler les contrats à durée déterminée (CDD) des travailleurs.

La direction de GCB a justifié cette compression d’effectif par les difficultés financières que traverse l’entreprise.

Cette situation inquiétante d’une filiale de la plus rentable société algérienne, en l’occurrence Sonatrach, intervient en pleine crise sanitaire qui appelle à une solidarité nationale et à des mesures exceptionnelles en faveur des travailleurs les plus défavorisés.

« La société mère n’est-elle pas en mesure de prendre en charge ce déficit au niveau de la filiale GCB, en cette conjoncture exceptionnelle ? », s’interroge un observateur averti.

Moussa N.A

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :