La gestion efficace du confinement réhabilite Tajmaɛt

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La gestion efficace du confinement dans plusieurs villages de Kabylie commence a intéresser le regard des spécialistes qui s’empressent à étudier ce phénomène et à tenter de l’expliquer sociologiquement.

Dans un déclaration à l’APS, l’universitaire Azzedine Kenzi, enseignant d’anthropologie à l’université de Tizi-ouzou est revenu sur l’efficacité de Tajma3t qui vient d’être consolidée et confirmée par l’auto-gestion du confinement pour lutter contre la propagation du COVID-19, dans plusieurs villages de Kabylie.

Pour M.Kenzi, « Tajma3t conserve son rôle d’élément fédérateur qui gère la vie publique dans le but de maintenir la cohérence et l’homogénéité de l’intérêt général et reflète son efficacité atemporelle ».

A travers cette dynamique d’auto-gestion amorcée pour faire face au danger du coronavirus, l’universitaire estime que « c’est une démonstration de l’existence d’une société segmentaire qui se prend en charge elle même en s’appuyant sur une profondeur sociétale, communautaire et solidaire puisée dans les référents historiques et le substrat culturel de la région ».

L’autre génie de cette forme d’organisation ancestrale est dans sa capacité de s’actualiser, de s’ouvrir sur monde et de s’adapter aux formes modernes de la gestion.

La facilité et la volonté de collaborer avec le mouvement associatif et les assemblées locales élues renseignent sur l’esprit démocratique de cette institution sociale.
« Elle s’avère, également, une forme organisationnelle intacte qui évolue et se met à jour pour faire face aux besoins de l’heure en renouvelant ses formes d’organisation en fonction des conjonctures et des défis », dit l’universitaire, dans sa déclaration à l’APS.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :