Le RCD dénonce l’escalade dans la censure des sites d’informations

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

le RCD dénonce énergiquement, dans un communiqué rendu public aujourd’hui samedi et signé par son son secrétaire national à la communication Atmane Mazouz, « l’escalade scandaleuse dans la censure qui frappe les médias et exprime son total soutien et sa solidarité aux journaliste».

Le parti de Mohcine Belabbes a noté que « des sites d’information continuent à être censurés en Algérie en violation totale de la liberté d’expression et d’information garantie par la loi. Après Maghreb Emergent et Radiom.info, c’est le tour des sites Interlignes et DZvid d’être bloqués par les autorités ».

Le parti progressiste est revenu dans sa sortie d’aujourd’hui sur les tenants et les aboutissants de cette nouvelle cabale qui vise a museler la parole libre. « Cette nouvelle cabale contre la presse qui coïncide avec les nouvelles lois liberticides promulguées par un pouvoir de façade et dictées par les forces de l’ombre renforcent encore l’arsenal répressif élaboré et mis en œuvre depuis vingt ans par l’ancien Chef d’Etat déchu. Elles visent à restaurer un ordre politique condamné par l’histoire et à contrer la volonté d’un peuple décidé à recouvrer sa liberté. Ces tentatives ne peuvent de ce fait n’être que vaines », lit-on dans le communiqué du RCD.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :