L’OMS avertit : « Le pire est encore devant nous »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

« Sans l’unité nationale et la solidarité mondiale, croyez-nous, le pire est encore devant nous. Empêchons cette tragédie », a averti Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans un appel lancé lundi passé, , tout rappelant qu’il reste « beaucoup de gens qui ne comprennent pas » ce virus responsable de la pandémie de Covid-19. Une précision qui laisse des analystes penser qu’il s’agit là dune réponse à l’administration de  Donald Trump qui déplore que leurs propres mesures face à la crise, notamment la fermeture progressive de ses frontières, aient rencontré une « vive résistance » de la part de l’OMS.

Tedros Adhanom Ghebreyesus a souligné que « c’est un virus que beaucoup de gens ne comprennent toujours pas » et que « de nombreux pays, très développés, ont tiré leurs propres conclusions parce qu’ils ne le savaient pas et on a eu des ennuis ».

« Nous avions averti, même les pays développés », a-t-il révélé, « ce virus allait surprendre même les pays développés. Et ça a été le cas. »

« Arrêtons les surprises supplémentaires. Arrêtons la tragédie », a conclu le directeur général, « Alors disons qu’assez, c’est assez ».

Abdelhamid Laibi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :