Maillot perd son étoile blanche : L’artiste Itri Amellal s’éteint en France

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La région de M’chedallah ( ex Maillot ) perd une de ses figures artistiques les plus visibles. Itri Amelal, de son vrai nom Ali Lahouari, est décédé , hier dimanche, en France d’une crise cardiaque.

Ali Lahouari est un artiste auteur compositeur qui avait son propre public. Mais il était aussi une valeur militante sûre de la cause amazigh. Dans son cercle restreint, on aime affirmer qu’il était le premier à brandir l’emblème amazigh à Tizi-Ouzou sans trop s’étaler sur les circonstances exactes de ce fait d’honneur. L’artiste qui a marqué la scène musicale durant les années 70  était un militant de la cause amazigh, aux côtés de Bessaoud Mohand Arab à l’académie berbère.

Après une enfance difficile due à la perte de son père, tombé au champs d’honneur en 1960, Ali Lahouari a fini par quitter l’école et aller s’installer très jeune en France puis en Espagne. Il reprend finalement ses études abandonnées pour décrocher son bac en 2014.

Mailka Domrane, cantatrice de célèbres berceuses Kabyles, ecrit dans un post sur sa page Facebook : « Je suis en larmes pour cet homme kabyle inconnu à sa juste valeur et à sa juste hauteur. Il était un militant de la cause amazigh, aux côtés de Bessaoud Mohand Arab à l’académie berbère. Il chantait dans les années 70, adepte de la chanson kabyle moderne. Les souvenirs affluent. Il me submergent. Je dois vous avouer que je l’avais connu à Paris. Je m’étais entretenue avec lui lors de longues conversations intéressantes sur la musique kabyle et la musique du monde. Ce fut un fin connaisseur ».

En février 2019, Itri Amellal écrivait ce post qui résume sa relation charnelle avec la musique et sa culture millénaire : « A travers mes chants, c’est cette histoire millénaire de mon peuple,le peuple Berbère qui remonte des profondeurs de la nuit des temps jusqu’au soleil des temps présents. Je décèle un présent qui sanglote sur le passé et qui s’interroge sur l’avenir ».

Sofiane Seghir

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :