Merouana (Batna) : L’ex-détenu d’opinion et militant du RCD Sami Abbas convoqué par la sûreté de Daira

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les intimidations des militants du Hirak continuent en ces temps de pandémie où l’ONU appelle à la libération des prisonniers et où beaucoup de pays font de cette libération une des mesures de lutte contre le Covid-19.

Après l’arrestation de 3 hirakistes à Biskra, cette fois, c’est l’ex-détenu d’opinion Sami Abbas qui est convoqué pour se présenter à la sûreté de Daira de Merouana dans la wilaya de Batna.

Contacté par Ameslay, l’activiste a affirmé qu’il a été entendu en cette matinée de jeudi au niveau du siège de la sûreté de la Daira et que les faits qui lui sont reprochés sont liés à ses publications sur Facebook.

En plus de l’arbitraire et de l’atteinte aux droits de l’homme, il y a dans ce genre de convocations en cette conjoncture, une exposition de la vie humaine à un danger de mort et une volonté de casser un confinement décidé par les militants de leur propre volonté.

Au moment où les institutions de l’État doivent prendre en charge le citoyen, elles sont malheureusement actionnées pour se venger de lui.

Un grand élan de solidarité avec le militant du RCD Abbas Sami a été constaté sur les réseaux sociaux, juste après la publication de la convocation en question. Rachid Saou, membre de la direction nationale du RCD et membre très actif du collectif des enseignants et ATS de l’université de Béjaïa qui assure Sami Abbas de son soutien indéfectible, voit en cette énième convocation « une preuve de plus que le pouvoir illégitime, profite de la pandémie du COVID-19 et de notre confinement pour se venger et répandre sa férocité sur les militants libres, sincères et jaloux de leur pays ». Même élan de solidarité de Maitre Djamel Benyoub, avocat des détenus d’opinion et secrétaire national aux affaires juridiques, qui a exprimé son soutien total au militant convoqué avant de réitérer l’exigence de la fin de l’État militaire et les pratiques de la police politique.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :