Ramadan et confinement khawa khawa ?

 

Demain tête et ventre vides. Mais c’est pas mal parti pour ce premier jour, un vendredi, donc triplement calme sans circulation ni bagarre « fe rampas ». Pas de bagarres aux 4 chemins. Mais, et il y a un mais : le frik pour chorba, h’chicha, mâadnouss, pain, lait, l’ben, pomme de terre, comment réagiront les citoyens sans masques et sans pudeur quand il s’agit de leur panse ?

Peut-être qu’une autorisation spéciale sera accordée aux agents de l’ordre pour contenir et discipliner l’Algérien très mal en point. Il est confiné, ramadané et pour certains, emprisonnés. Et le pire pour sa pauvre vie balancée par tous ces vents ennemis, il est dirigé par des Tebboune, Djerrad, Benbouzid, Belhimer…. Cet Algérien a dû commettre une sale action pour être aussi malmené et torturé par le destin.

Il a dû manger dans une main étrangère ou au pire participé au Hirak avec un drapeau amazigh ! Acte sévèrement puni par les lois en vigueur.

Paradoxe des paradoxes, ces lois civile et pénale enrichies dernièrement, sont décrétées et appliquées par ces mêmes Tebboune, Djerrad, Benbouzid, Belhimer. On n’est pas sorti de l’auberge yal khawa.

Rachid Kaci

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :