Un journal Suisse révèle : L’hôpital de Genève invite un général Algérien à quitter les lieux

Un général-major de l’armée Algérienne est invité par l’Hôpital Universitaire de Genève de quitter les lieux après dix jours d’hospitalisation pour soulager le personnel médical, confronté à une surcharge de travail à cause de l’épidémie de Covid-19, rapporte ce soir  Tribune de Genève. Il s’agit du général-major Abdelhamid Gheris, secrétaire général de la défense depuis septembre 2018, précise encore la même source.

« Il y a une dizaine de jours, ce cacique du régime est arrivé à Genève à bord d’un appareil de la flotte du Groupe de liaisons aérienne ministériel ( GLAM ) Algérien », révèle le journal helvétique. « Une escorte discrète l’a emmené aux HUG, en cardiologie, pour subir une opération », écrit encore TDG.

Le média suisse révèle que le responsable militaire Algérien aurait exprimé le souhait de prolonger son séjour médical sous prétexte que la suspension des liaisons aériennes entre l’Algérie et l’Europe à cause du coronavirus pourrait l’empêcher de revenir faire ses contrôles périodiques. Chose immédiatement refusée par l’hôpital en manque de lits en ce temps de pandémie, explique la même source.

Abdelhamid Laibi

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :