Accusés d’intelligence avec l’étranger : Les étudiants de Tizi Ouzou et de Béjaïa se préparent pour déposer plainte

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les étudiants des universités de Tizi Ouzou et de Béjaïa ont fait l’objet d’une attaque frontale, et jugée par certains universitaires, de « gratuite et très basse » de la part du président du PRA, Kamel Bensalem. Ce dernier a accusé publiquement, lors de son passage sur la chaine pro pouvoir Beur TV, les étudiants de Tizi Ouzou et de Bejaïa d’intelligence avec l’étranger.

Kamel Bensalem avance qu’il a les preuves matérielles et la liste nominative des étudiants de Tizi Ouzou et de Béjaïa qui perçoivent des salaires équivalents à 60 000 DA de la part des chancelleries et de l’étranger pour déstabiliser le pays et créer le chaos. « Ils sont très nombreux ces étudiants qui touchent entre 30 000 DA et 60 000 DA pour accomplir cette mission de déstabilisation et j’ai eu l’occasion de le constater lors de mes nombreux passages à Tizi Ouzou », avance le président du PRA.

Des voix commencent à s’élever pour se constituer en partie civile et attaquer le président du PRA pour diffamation et calomnie envers ces grands bastions de la lutte pacifique pour l’instauration de la démocratie et la fondation d’un vrai Etat de droit libéré de la main mise des militaires.

Certains animateurs des collectifs d’étudiants se consultent par Skype, pour aller demander à la chaine Beur TV de leur offrir le même plateau, à la même heure audience et dans les mêmes conditions pour user de leur droit de réponse garanti par la loi, faute de quoi une plainte sera aussi déposer contre la chaine, apprend-on de sources sûres

Arezki Lounis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :