Béjaia : Acharnement policier contre les syndicalistes du SNAPAP-CGATA

 

Après la convocation des syndicalistes Nacer Kassa, Sadek Zidani, Yekhlef Bouzekri et Abdelkader Zadri, c’est au tour de leur camarade Kamel Abid à être appelé a se présenter au siège de la police judiciaire de la wilaya de Béjaia.

En effet, cinq syndicalistes convoqués en une semaine est un fait qui a poussé les forces vives de la région à réagir.

Un élan de solidarité avec le SNAPAP s’organise pour faire face à ce qui est considéré par la société civile locale comme «un harcèlement ».

La section SNAPAP de l’université de Béjaia a dénoncé ces convocations sur sa page Facebook.

De son côté le vice-président de la ligue algérienne des droits de l’homme Said Salhi a exprimé sa solidarité avec les syndicalistes concernés.

Du côté des politiques, le RCD a tenu à dénoncer fermement ces harcèlements et il a affirmé son soutien aux syndicalistes dans une déclaration rendue publique hier par son bureau régional de Béjaia.

Moussa N.A

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :