Béjaia : le BR du RCD dénonce la mainmise du wali sur l’exécutif de l’APW

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans une déclaration rendue publique aujourd’hui, le bureau régional du RCD de Bejaia a salué « la libération de FERSAOUI ABDELOUAHAB, Président de RAJ, et le félicite pour son retour parmi les siens après sept mois de détention arbitraire et exige la libération et l’acquittement de tous les otages d’opinion injustement privés de leurs libertés »

La déclaration du BR du RCD a mis l’accent aussi sur les harcèlement que subissent les syndicalistes du SNAPAP-CGATA. L’instance régionale du parti progressiste « témoigne son soutien aux syndicalistes du SNAPAP-CGATA harcelés par l’administration et les services de sécurité ».  Le parti condamne également, et de façon ferme,  la campagne de dénigrement menée contre ses cadres par  ceux qu’ils appelle « les potiches du pouvoir de fait ».

Coïncidant avec la commémoration des événements du 19 mai 1981, la sortie du RCD était aussi une occasion pour rentre un vibrant hommage aux acteurs de ce rendez-vous historique.

« En ces jours de célébration du 19 Mai 1981, qui avec Avril 1980 constituent les fondements du combat pour le recouvrement de l’identité Amazigh dans toutes ses dimensions et l’instauration d’un Etat démocratique, le RCD salue cette génération de militants et rend hommage aux dizaines de jeunes manifestants arrêtés et jetés dans les geôles du système qui continue à sévir jusqu’à aujourd’hui », lit-on dans le document du BR du RCD.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes assises

La situation politique dans la wilaya est aussi mise en exergue dans le texte du bureau régional du parti de Mohcine Belabbes qui n’a pas hésité à dénoncer « la mainmise du wali de Bejaia sur l’exécutif de l’APW qui se morfond dans l’immobilisme et le manque de vision et de perspectives, notamment dans l’opération de solidarité pendant cette crise sanitaire et le mois de ramadan et laissant la réaction au wali après les interpellations du groupe APW-RCD concernant les structures sanitaires en souffrance dans la wilaya ».

Tout en saluant « le travail exemplaire et sans calculs des différentes associations et collectifs citoyens pour venir en aide aux populations et répondre aux besoins des citoyens pendant cette période de confinement et le mois de Ramadan », le RCD Béjaia s’est interrogé sur « l’intrusion des groupes d’intérêts malsains via une campagne médiatique suivie d’actions populistes pour un positionnement électoraliste exploitant la détresse des citoyens durant la crise sanitaire et le mois de jeûne ».

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :