Le rituel païen de Bouteflika continue d’exister

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’arrivée d’Abdelamdjid Tebboune à la présidence n’a pas marqué la rupture avec certaines mœurs très en vogue du temps de Bouteflika. L’image diffusée sur la page officielle de la wilaya de Naâma où le portrait du chef de l’Etat trône en bonne place parmi les cadres du secteur de l’urbanisme et de l’aménagement urbain, réunis autour du ministre de l’intérieur via la technique de visioconférence, prouve que certains réflexes acquis durant les deux décennies passée ne tendent pas à s’estomper.

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes assises

L’omniprésence du cadre de Bouteflika dans les moindres activités publiques était pourtant l’un des déclencheurs majeurs de l’indignation populaire. Le régime de Bouteflika en avait trop abusé dans une mesquine opération de sacralisation et mystification visant à créer un culte de la personnalité. Une année et demi après la déposition du gourou, l’administration locale continue d’agir avec les même rituels païens comme si un vent de colère n’a jamais soufflé sur le pays un an durant.

La réunion tenue au siège de la wilaya de Naâma est consacrée à l’examen des dossiers relatifs à au développement local, réorganisation du mouvement associatif, électrification SMART, habita précaire, ainsi que la préparation de la saison estivale, la lutte contre les incendies de forêt, le recensement général, la campagne de moisson, …etc

Chabane Bouali

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :