Les États-Unis testeront plusieurs vaccins sur plus de 100 000 personnes

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les États-Unis comptent tester une douzaine de vaccins, tels que Moderna Inc développé en partenariat avec le National Institutes of Health (NIH) et AstraZeneca Plc élaboré par l’Université d’Oxford,  sur plus de 100.000 personnes à partir de juillet dans les régions les plus touchées dans le pays, indique Reuters.

Pour évaluer la croissance de nouveaux cas du Covid-19, et dans un souci d’obtenir des résultats rapides, les chercheurs projettent de tester d’abord sur les professionnels de la santé et dans les régions où le virus se propage encore.

Les prototypes des vaccins pour chaque molécule seront testés sur 20.000 à 30.000 personnes, explique le docteur Larry Corey, expert en vaccins au Fred Hutchinson Cancer Center, à Seattle pour Reuters. Les fabricants devront d’abord confirmer leur innocuité.

L’expérience tend à réduire d’une dizaine d’années à quelques mois le temps requis pour produire et tester un vaccin. Les principaux producteurs ont consenti à échanger les résultats de leurs essais cliniques pour permettre aux concurrents de les utiliser si la molécule s’avérait inefficace, indiquent les chercheurs.

Chabane Bouali

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :