Tizi-Gheniff (Tizi Ouzou): Des activistes convoqués par la police

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les intimidations à travers les convocations des militants se multiplient et s’accélèrent depuis le début du confinement. On dirait que le pouvoir est en pleine course contre la montre et qu’il veut semer la terreur avant le déconfinement qui est synonyme de la reprise de la mobilisation citoyenne et pacifique.

Cette fois-ci, c’est à la wilaya de Tizi Ouzou que le pouvoir du fait accompli a mis en branle sa machine répressive. Cinq activistes ont été, en effet, convoqués par la sûreté de daïra de Tizi Gheniff.

Il s’agit de Djamel Boualem, Karim Boualem, Soufiane Allel, Hakim Boussebci et Rachid Bounder.

Selon notre source, le motif de ces convocations est lié à la fermeture du siège de la daïra à la veille de l’élection présidentielle du 12 décembre dernier.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :