Victime d’un traitement discriminatoire, Karim Tabbou interdit d’appeler sa famille

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Karim Tabbou est interdit d’appeler sa famille depuis la prison, contrairement aux autres prisonniers qui bénéficient de cette mesure après la suspension des visites familiales, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

C’est ce qu’a annoncé le collectif de la défense du détenu politique dans un communiqué rendu public aujourd’hui.

Et pourtant la loi pénitentiaire l’autorise à le faire à travers l’article 72 du décret exécutif Numero 430_05 du 8 novembre 2005 qui réglemente les moyens de communication et leur utilisation par les prisonniers.

Le collectif de la défense de Tabbou dénonce « cette escalade dans la guerre psychologique menée contre le détenu et appelle à plus d’impartialité dans l’application de la loi loin des calculs politiciens ».

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :