Amira Bouraoui condamnée à un an de prison ferme : la main lourde du pouvoir frappe encore 

La main lourde du pouvoir continue de s’abattre sur les têtes des militants et activistes politiques. A travers son bras long, à savoir la justice, le pouvoir continue de traquer et d’emprisonner ceux qu’il considère comme étant « des dangers potentiels » pour sa pérennité.

Ce dimanche est, en effet, une autre journée noire pour les activistes du Hirak. A Alger, à Bejaia, à Bouira et à Tizi Ouzou, à Tlemcen…des dizaines de personnes ont comparu devant les juges pour avoir, principalement, participé aux marches de vendredi dernier.

À Alger, c’est l’activiste et médecin, Amira Bouraoui qui vient d’être condamnée à un an de prison ferme avec mandat de dépôt à l’audience. Le verdict prononcé, ce dimanche en fin d’après-midi, par le juge près le tribunal de Chéraga a choqué plus d’un.

Arrêtée , mercredi dernier, Amira Bouraoui est poursuivie pour ses publications sur Facebook, jugées « dangereuses ». Six chefs d’inculpation sont retenus contre elle, dont « incitation à attroupement non armée » et « offense au chef de l’Etat ». 
Outre Amira Bouraoui, à Bouira sept hirakistes sur les 13 arrêtés, vendredi, ont été placés sous mandat de dépôt. Huit autres personnes arrêtées vendredi à Tizi Ouzou sont, en revanche, maintenues en garde à vue.

Le collectif des avocats des détenus d’opinion dénonce « le mépris du ministère public qui, en dépit de l’article11 du code de procédure pénale garantissant les droits de la défense notamment l’information sur la procédure préliminaire, notamment la garde à vue, n’a pas donné aucune information concernant ce report de la présentation des jeunes en question ».

« Nous mettons en garde toute velléité d’atteinte aux libertés et aux principes de la présomption d’innocence », explique ce collectif dans un communiqué.

A Bejaia, près de 10 jeunes sont jugés aujourd’hui selon la procédure de comparution immédiate et 22 autres sont convoqués pour 15 septembre prochain.

Masinissa Ikhlef

%d blogueurs aiment cette page :