Béjaia : Mandat de dépôt pour Merzoug Touati, Yanis Adjlia et Amar Beri

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Présentés en comparution immédiate, les trois activistes de Bejaia, Yanis Adjlia, Merzoug Touati et Amar Beri, ont été placés sous mandat de dépôt par le tribunal de Béjaia. L’affaire est renvoyée au 17 juin prochain.

Leur procès s’est déroulé au tribunal de Béjaia sous un climat de haute tension. Le palais de justice était encerclé par un impressionnant dispositif sécuritaire et toute personne qui s’approche du tribunal est automatiquement embarquée par la police. D’ailleurs, les réseaux sociaux ont déjà mis en ligne quelques noms d’activistes arrêtés tels que Malek Sebahi (membre de la LADDH) Farid Ziane, Rafik Amzal, Salim Mezhoud.

Les chefs d’inculpation retenus contre Merzoug Touati et Amar Beri sont l’incitation à attroupement non armé, diffusion de publications qui portent atteintes à l’unité nationale et à la personne du président de la république et exposition de la vie d’autrui au danger en période de confinement sanitaire.

Quant à Yanis Adjlia, les mêmes chefs d’inculpation sont retenus contre lui, à l’exception d’une variante de taille. L’activiste est inculpé d’incitation à attroupement armé, selon une déclaration de Maitre Hamaili . Un chef d’accusation qui risque de peser lourd sur l’activiste, s’il est maintenu en l’état.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :