Condamné à un an de prison ferme : Zahir Keddam est jugé sans droit à la défense

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La violation du droit et des procédures continue de caractériser les procès tenus à l’encontre des hirakistes.  L’activiste Keddam Zahir est condamné, par le tribunal de Cheraga, à un an de prison ferme avec dépôt. La juge ne lui a pas son droit à la défense, pourtant présentement réclamé.

Une avocate du barreau de Béjaïa et une autre de Tipaza ont révélé que le tribunal a décidé de passer à la barre le hirakiste dans l’après-midi, après que tous les avocats volontaires,venus depuis 8 h 00 du matin, aient quitté les lieux.

Les deux avocates ont aussi révélé qu’elles ont introduit une demande de report du procès, le temps qu’elles puissent s’instruire du fond, mais la juge a opposé un refus total d’enregistrer la demande. Pire encore, elle a déclaré, selon les avocates, que le procès aura lieu même sans défense à laquelle s’est pourtant attaché le détenu.

Les avocates ont dénoncé vigoureusement cette violation du droit sacré du justiciable à la défense. Elles ont pointé en mot acerbes un mépris total envers le rôle des avocats dans l’action de justice .

Nadia Mehir

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :