Deuxième phase de déconfinement : levée de confinement pour 19 wilaya et couvre-feu de 20h00 à 5h00 du matin ailleurs

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Le gouvernement annonce la levée des mesures de confinement sanitaire dans 19 wilayas à partir de dimanche 14 juin. Il s’agit de Tamanrasset, Tindouf, Illizi, Saida, Ghardaïa, Naama, El Bayadh, Tiaret, Guelma, Skikda, Jijel, Mostaganem, Tebessa, Tlemcen, Ain Temouchent, El Tarf, Tizi-Ouzou, Ain Defla, Mila.

C’est ce qu’a annoncé, en début de soirée, le premier ministère dans un communiqué rendu public. La même source fait part aussi de l’adaptation des horaires de confinement à domicile pour le reste des wilayas.

Ainsi le couvre-feu est désormais en vigueur de 20h00 au lendemain 05h00 du matin dans les 29 wilayas suivante : Boumerdes, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane, Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, Oran, Sétif, Annaba, Bejaia, Adrar, Laghouat, El Oued.

Par ailleurs, le gouvernement décide d’autoriser la reprise des transports urbains de voyageurs par bus, par Tramway et par taxis. Pour cela, il fixe une série de mesures de préventions et de protections à suivre par les transporteurs et les voyageurs. 

Reprise des certaines activités commerciales, économiques et sociales

Le premier ministère donne aussi le feu vert pour la reprise à travers l’ensemble des wilayas du pays, des activités de commerce et de service suivantes : les salons de coiffure femme ; la vente d’effets vestimentaires et de chaussures ; les auto-écoles et la location de véhicules.

«La particularité de l’activité des salons de coiffures nécessite d’organiser cette activité par voie de rendez-vous, de respecter strictement l’obligation du port du masque y compris par le client, la limitation de l’accès au local à deux clients au maximum ainsi que le nettoyage et la désinfection fréquents du local et des instruments et effets utilisés », souligne la même source.

Concernant les espaces de vente de chaussures et d’effets vestimentaires, lit-on dans le même communiqué, toutes les mesures sanitaires doivent être observées, notamment : « la mise à disposition des gels hydro alcoolique, l’interdiction de l’essayage pour les effets vestimentaires et l’utilisation de sacs en plastiques à usage unique pour l’essayage de chaussures ».

Le gouvernement décide également de lever la mesure de mise en congé exceptionnel rémunéré des 50 % des effectifs du secteur économique public et privé, pour les entreprises qui peuvent assurer le transport de leur personnel, et satisfaire les conditions de protection sanitaire propres à leur activité.

S’agissant du congé exceptionnel rémunéré dans les institutions et administrations publiques, cette mesure n’est maintenue que pour les « femmes enceintes et celles élevant des enfants en bas âge ».

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :