Ironie du procès des 14 détenus : Le parquet de Tizi-Ouzou qualifie un coupe-ongles d’arme blanche

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le verdict du procès des 14 détenus de TiziOuzou est tombé tard dans la nuit. 3 condamnés à 1 an de prison ( deux sans mandat de dépôt et et un avec mandat de dépôt ), 2 condamnés à 6 mois de prison ferme sans mandat de dépôt et 9 ont été relaxés. De ce fait, 13 détenus ont pu retrouver leur liberté et un seul ( Hocine Amhis ) est maintenu en prison.

Les détenus arrêtés lors la 70e marche pacifique de la révolution ont été poursuivis pour attroupement illégal et non autorisé, non respect des mesures de confinement, outrage à corps constitué et destruction de biens publics. Pour les deux derniers chefs d’accusations, les 14 manifestants ont été relaxés après que les trois policiers appelés à la barre comme victimes de violence citoyenne aient nié être violentés par les prévenus.

Le drame dans le procès d’hier est la condamnation du jeune Hocine Amhis pour un an de prison ferme avec dépôt pour avoir possédé un coupe-ongles, qualifié par le parquet d’arme blanche dangereuse. « Heureusement que ce jeune avait juste cette arme pour tailler ses ongles, autrement il serait pris avec dix ongles grands comme ça, et on l’aurait chargé de possession de dix armes de destruction massive !! », commente ironiquement un citoyen parmi la grande foule qui soutenait les détenus devant le tribunal.

Chabane Bouali

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :