La décision prise en conseil des ministres : pas d’ouverture des frontières, avant la fin de la crise sanitaire

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

L’Algérie ne rouvrira pas ses frontières, fermées en raison de la propagation de Covid-19, de sitôt. Alors que plusieurs pays au monde ont entamé, depuis quelques jours, un retour progressif à la normale, les autorités algériennes décident de maintenir telles qu’elles les mesures prises depuis le 20 mars dernier.

«Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné le maintien de la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus », indique le communiqué du conseil des ministres, réunis aujourd’hui.

Selon la même source, le président Tebboune a instruit le premier ministre d’étudier « de concertation avec le comité national scientifique du suivi de l’évolution de la pandémie les mesures nécessaires afin de couper la chaîne de la transmission du virus ».

Le chef de l’Etat, lit-on dans le même communiqué, a demandé de durcir les sanctions à l’encontre des contrevenants aux mesures de lutte contre la propagation de la Covid-19.

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :