La localité d’El Harrach déclare la guerre aux squatteurs des chaussées

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les autorités locales d’El Harrach ont procédé ce matin à la récupération des chaussées squattées illégalement par les commerçants pour s’assurer un stationnement à longueur de journée.

L’opération de démantèlement des bornes hétéroclites installées par les commerçants tout le long des rues et ruelles de cette localité banlieusarde a été assurée en présence de la force publique pour prévenir toute réaction négative des auteurs de cette incivilité.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air

Cette initiative doit être élargie à toutes les villes Algériennes surtout que ce squat met à rude épreuve les automobilistes qui ne trouvent plus où garer leurs véhicules le temps de faire leurs commissions ou déposer même leurs malades au bas de l’immeuble d’un médecin.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, voiture et plein air

Certains commerçants justifient ces squats par le droit de s’assurer un espace pour décharger leurs marchandises. Un alibi qui ne tient pas la route du moment que dans d’autres villes à travers le monde, les heures d’approvisionnement en milieu urbain sont fixées aux premières heures du matin ou de nuit pour ne pas gêner la circulation et assurer une fluidité du trafic automobile.

Nadia Mehir

Crédit photos : Page Info Trafic Algérie

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :