Les forces du PAD : « Pour une conférence nationale indépendante débouchant sur le départ du système »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Les forces du PAD continuent « à agir pour une transition démocratique autonome de toute tutelle du régime initiée par une conférence nationale indépendante en vue d’un processus constituant souverain débouchant sur le départ du système ». C’est ce qui est souligné dans un communiqué rendu public ce mardi 30 juin.

Les forces du PAD estiment que le pouvoir a franchi « le Rubicon en s’attaquant une nouvelle fois au pluralisme politique chèrement acquis par des décennies de lutte contre le système du parti unique ». Elles assurent le RCD « leur totale solidarité face à la dérive qui le cible, le menaçant de dissolution pour ses activités et positions politiques ».

Ce regroupement des forces démocrates et progressistes, qui considère « intolérable » toute atteinte au pluralisme politique, appelle « à l’unité la plus large en défense du pluralisme politique et des libertés démocratiques sans lesquels aucune possibilité de changement démocratique du système n’est possible ».

Les forces du PAD dénoncent le pouvoir en place qui « confirme sa volonté de maintenir le système par l’usage de tous les moyens antidémocratiques ».  Elles soulignent que « les arrestations/emprisonnements de militants politiques et d’activistes de la révolution du 22 février se comptent par centaines dans tout le pays, atteignant, ces derniers mois, une ampleur sans précèdent ».

« Le pouvoir continue de criminaliser l’action politique et citoyenne qui rejette la normalisation violente en vigueur. L’ensemble des libertés démocratiques (droit à l’organisation, droits de manifestation pacifique, de réunion, liberté de presse et d’opinion…) sont remis en cause par les pratiques du système », lit-on dans le communiqué.

Tout en exprimant « leur solidarité avec les personnels soignants qui bravent les dangers et exposent leurs vies et celles de leurs familles en faisant face à la fulgurante propagation de la pandémie de Covid-19 dans des conditions de travail et de prise en charge des malades qui ne cessent de se dégrader », les forces du PAD « exigent que leur soit réunis tous les moyens nécessaires de protection et toutes les conditions socioprofessionnelles et matérielles leur permettant une meilleure prise en charge des malades afin de sauver les vies humaines ».

Arezki Lounis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :