Obligation de port de masques de protection : les véhicules de particuliers non concernés

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Les conducteurs de véhicules particuliers et leurs passagers ne sont pas tenus de porter des masques de protection exigés pour éviter la propagation de Covid-19. Le premier ministère vient de se rattraper en mettant un terme à la confusion suscitée par la disposition contenue dans le décret du 23 mai dernier.

Dans une instruction adressée, le 16 juin dernier, au ministre de l’Intérieur et aux Walis, le premier responsable du gouvernement, Abdelaziz Djerrad précise que les véhicules des particuliers ne sont pas concernés par cette obligation.

« Concernant l’obligation du port de masques de protection à bord des véhicules, il est utile de préciser que les conducteurs de véhicules particuliers et les passagers ne sont pas tenus de respecter cette mesure », explique-t-il dans cette note.

Cette dernière devra ainsi mettre un terme à la polémique en cours sur cette mesure. En effet, depuis quelques jours, les forces de l’ordre (gendarmes et policiers) ont procédé à la verbalisation de plusieurs personnes pour non respect de la mesure. La sanction est refusée par les conducteurs de véhicules qui invoquent le fait que les voitures de particuliers sont considérées comme des lieux privés.

Le premier ministère, lit-on dans le même document, maintient l’obligation du port de masques à bord des moyens du Transport, à savoir les taxis, les bus, les trains et le tramway. Pour faire respecter la mesure, le premier ministre instruit tous les services de sécurité d’« intervenir, y compris par la force, à chaque fois qu’ils constatent un non respect des mesures de protection en vigueur ».

Pour rappel, le décret du 23 mai dernier portant sur les mesures complémentaires de prévention contre la propagation de la maladie de Covid-19 prévoit une amende de 10 000 DA et des peines d’emprisonnement contre les contrevenants.

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :