Poursuivi pour trois chefs d’inculpation : Hakim Addad placé sous contrôle judiciaire

 

Le militant politique et ancien président de l’Association RAJ, Hakim Addad, a été placé sous contrôle judiciaire par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger.

Arrêté samedi dernier au niveau de la place des Martyrs à Alger par des agents en civil, il a été présenté, ce matin, devant le tribunal après deux jours de garde à vue.

C’est ce que nous avons appris auprès de Me Fetta Sadat, députée du RCD. Selon elle, Hakim Addad qui sera libéré est tenu « de signer chaque semaine au niveau du tribunal », comme il « lui est interdit de participer à toute marche ou manifestation publique ».

« Il est poursuivi pour trois chefs d’inculpations, à savoir incitation à ‘’attroupement non armé’’, ‘’atteinte à l’unité nationale » et ‘’atteinte à l’intérêt national’’.

Le procureur de la République, ajoute Me Fetta Sadat, a requis un mandat de dépôt contre lui. Arrêté le même jour, le journaliste, Fodil Boumala est, quant à lui, maintenu en garde à vue. Il devra être présenté, demain mercredi, devant le tribunal de Dar El Beida.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :