Une personne a trouvé la mort lors des évènements d’aujourd’hui : que se passe-t-il à Tinzaouatine

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

La région frontalière d’Ikharben à Tinzaouatine, à l’extrême sud du pays, a été, aujourd’hui, le théâtre d’évènements tragiques. Une personne a même trouvé la mort après avoir reçu une balle au thorax lors de cette manifestation, dont on ne connait pas encore l’origine. Pour l’instant, très peu d’informations ont été partagées sur les réseaux sociaux concernant l’élément déclencheur d’une véritable émeute dans la région.

Des habitants, selon toujours les mêmes sources, sont sortis pour dénoncer les coupures d’eau potable qui durent depuis plus de deux mois et les conditions sociales précaires. Les contestataires accusent les services de sécurité d’avoir tiré à balles réelles sur eux, blessant grièvement une personne qui a succombé à ces blessures avant d’arriver à l’hôpital.

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Cette information a fait réagir rapidement le ministère de la Défense nationale (MDN) qui a donné sa version des faits dans un communiqué rendu public cet après-midi. « Suite aux informations incitatives colportées via les réseaux sociaux, le 15 juin 2020, accusant des éléments de l’Armée Nationale Populaire d’avoir ouvert le feu sur des individus dans la localité frontalière malienne d’Ikhraben, limitrophe de la Commune de Tinzaouatine, le ministère de la Défense nationale dément formellement ces allégations infondées », lit-on dans ce document.

Pour le MDN, « ces événements se rapportent à une tentative, menée par des personnes connues par leurs activités suspectes dans la contrebande et le crime organisé, visant à détériorer le mur de sécurisation, en appelant les habitants à la violence et à la manifestation, dans une manœuvre visant à libérer l’étreinte sur leurs intérêts dans la région».

Selon la même source, les « éléments des Garde-frontières ont intervenu pour apaiser la situation, des coups de feu inconnus ont été ouverts depuis Ikhraben en direction des positions de nos Garde-frontières, ayant touché un individu parmi la foule, qui a été immédiatement évacué par les Garde-frontières pour être pris en charge par les services de santé, mais qui a succombé malheureusement à ses blessures».
Le MDN annonce, selon le même communiqué, l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances de cet incident ». Il appelle, dans la foulée, à la vigilance quant à ce genre de rumeurs et de désinformations, usées par des parties hostiles, visant à perturber la situation dans cette région. »

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :