Abdelouhab Fersaoui : « Nos discordes aident le pouvoir à ressouder ses rangs et assurer sa pérennité »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le président de RAJ et ex-détenu politique Abdelouhab Fersaoui a appelé dans un post, publié hier sa page Facebook, à « chercher ce qui nous unit à réaliser des compromis, et à créer des jonctions entre les différentes dynamiques du Hirak ».

Pour l’ex-détenu, « c’est le moment où nous avons besoin d’être vigilants, de ressouder nos rangs pour donner un nouveau souffle au Hirak, de réfléchir davantage comment l’organiser, et comment le renforcer et l’inscrire dans la durée ».

Le président de Rassemblement Action Jeunesse, une organisation dont beaucoup de membres ont été emprisonnés pour leur engagement dans le hirak, estime que « le retour des anciens paradigmes des années 90 et des débats idéologiques dans le contexte actuel est inquiétant. il ne peut que diviser et affaiblir le Hirak, chose que cherche le pouvoir depuis le début pour se recycler et assurer son maintien »

Abdelouhab Fersaoui ajoute que « nous n’allons pas oublié ce qui s’est passé durant la décennie noire. il doit être discuté et débattu en toute liberté et responsabilité où chacun doit assumer ses responsabilisés devant le peuple et l’histoire. On ne peut pas aussi faire l’économie du débat idéologique, mais cela ne peut se faire que dans un État de droit, démocratique et des libertés, objectif pour lequel des millions d’algériens-es sont sortis depuis le 22 février 2019 ».

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :