Correspondant de France 24 : le journaliste Moncef Aït Kaci placé sous mandat dépôt

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le correspondant de France 24, Moncef Aït Kaci, et un réalisateur algérien travaillant pour la même chaîne, Ramdane Rahmouni, passeront la nuit en prison. Ils sont placés, aujourd’hui, sous-mandat de dépôt par le juge d’instruction près le tribunal de Bir Mourad Raïs.

Le journaliste et le réalisateur sont poursuivis, selon des avocats de la défense, pour des faits qui remontent à 2019, sans doute en lien avec la couverture du Hirak. Ils sont accusés notamment de « nuire à l’intérêt national en vertu de l’article 96 du code pénal ».

Le journaliste Moncef Aït Kaci qui avait déjà travaillé pour la chaîne privée, Echourouk TV, serait poursuivi pour défaut d’autorisation d’exercer en tant correspondant d’un organe étranger.

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :