La diaspora remet les pendules à l’heure

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Au-delà de la grandiose mobilisation réussie ce 5 juillet à Paris par la diaspora algérienne, le message politique de cette action à travers sa diversification et son contenu exprimé dans les slogans et les pancartes est celui de la bonne santé de la révolution du sourire.

Cette réalisation est un véritable recadrage du débat et surtout une mise à l’échec des diversions et autres tentatives de déconcentration du mouvement de son objectif suprême de rupture radicale avec le système, et l’installation d’un État de droit à travers une transition démocratique et un processus constituant qui aboutira à des institutions qui permettront l’alternance au pouvoir.

Paris a vibré sous les slogans habituels du hirak. La sentence «yetnahaw ga3» qui symbolise la rupture prônée par le peuple a rappelé que le projet politique des Algériens est en marche.

En parallèle à cette mobilisation et sur le niveau politique, les vœux du président du RCD Mohcine Belabbes à l’occasion du 58ème anniversaire de l’indépendance nationale étaient un véritable manifeste pour un vivre-ensemble dans le respect de la diversité politique, linguistique, religieuse et sans aucune distinction de sexe et de couleur.

L’acceptation des orientations politiques des uns et des autres et l’adoption de la culture du compromis démocratique dans le cadre de l’exercice politique sont la cimentation qui permettra l’aboutissement des revendications de la révolution du sourire.

Maintenant que sa bonne santé est vérifiée à travers les marches de la diaspora, les instruments techniques de la reprise du hirak en Algérie doivent être mûrement réfléchis en toute lucidité et objectivité.

L’avis des spécialistes de la santé, la concertation entre les animateurs des différentes wilayas sont les ingrédients nécessaires pour cette reprise éminente qui doit être réalisée simultanément dans plusieurs régions du pays afin d’éviter la stigmatisation.

Le déclic est assuré par la diaspora, la caution politique est donnée par Mohcine Belabbes et le technique viendra après l’aval des médecins du hirak.

Moussa Nait Amara

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :