Le journaliste Ait Kaci libéré

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 
Le journaliste et ancien correspondant de la chaîne française, France 24, Moncef Ait-Kaci, ainsi que le réalisateur travaillant pour le même média, Ramdane Rahmouni, ont été remis en liberté. C’est ce que nous avons appris, aujourd’hui, auprès des avocats, qui n’ont pas encore plus de détails concernant la procédure appliquée pour leur remise en liberté.

Les deux professionnels ont été, rappelons-le, placés sous mandat de dépôt, hier mardi, par le juge d’instruction près le tribunal de Bir Mourad Rais. Ce matin un photographe de presse, en l’occurrence Youcef Hassani, a été lui aussi incarcéré.

L’arrestation de Moncef Ait-Kaci et de Ramdane Rahmouni a suscité de vive sréactions. La chaine française, France 24 a rendu public un communiqué témoignant sa solidarité avec les détenus et appelant les autorités algériennes à les libérer. « Nous avons appris l’arrestation du journaliste Moncef Aït Kaci en Algérie, correspondant de France 24 jusqu’à encore récemment, explique la direction de la chaîne.

Et d’ajouter : « Son avocat n’a pas précisé les raisons de son interpellation, mais a simplement dit que les accusations qui pèsent sur lui sont graves ». Dans une note, la direction de France Médias Monde (groupe qui chapeaute RFI et France 24) a dit travailler « sans relâche (…) afin d’obtenir (leur) libération ».

« Nous tenons, bien évidemment, à apporter tout notre soutien à nos confrères injustement arrêtés », écrit encore la même source, précisant que Ramdane Rahmouni avait contribué à « l’entretien avec le président algérien (Abdelmadjid Tebboune) le 4 juillet dernier ».

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :