Malgré les preuves irréfutables de la défense : Rachid Nekkaz renvoyé devant la criminelle

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La chambre d’accusation de la cour d’Alger a décidé, ce mercredi 29 juillet 2020, de renvoyer Rachid Nekkaz devant le tribunal criminel. Les magistrats n’ont pas pris compte des plaidoiries des avocats qui ont tout tenté pour défaire le chapelet d’accusations graves retenues contre le président du Mouvement de la jeunesse pour le changement, en détention dans la prison de Kolea depuis 7 mois et 26 jours.

Rachid Nekkaz est officiellement poursuivi pour « Incitation à porter les armes contre les représentants de l’Eta », « Incitation à attroupement non armé » et « Publication pouvant porter atteinte à l’intérêt national ». La défense a pourtant apporté les preuves techniques que la page de leur mandant a été maintes fois piratée et que certains contenus retenus contre lui ne sont pas son œuvre.

Son entourage proche affirme que tout cela  « est simplement un procès politique dont l’objectif est de punir Rachid Nekkaz pour être l’un des principaux initiateurs du Hirak ».

Le dossier de Rachid Nekkaz a été examiné le 22 juillet passé. La défense n’avait pas émis une demande de libération provisoire.

Arezki Lounis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :