Mohamed Angar n’est plus : Il a écrit pour Hassiba Amrouche, Mami, Khaled, …

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Celui que le monde artistique surnommait « le faiseur de stars » vient de tirer sa révérence à l’âge de 72 ans, victime d’une crise cardiaque.

Mohamed Angar, célèbre poète et parolier qui a marqué de sa plume la chanson algérienne contemporaine a consacré toute son existence à la poésie et la musique.

Né le 15 janvier 1948 à Alger, Mohamed Angar a entamé sa carrière artistique en 1966, suite à sa rencontre avec Cheikh Stambouli auquel il a été présenté par l’un de ses proches.

En effet, flirtant depuis le jeune âge avec la muse, sa première chanson, écrite pour El Hadi Radjab, est diffusée pour la première fois sur les ondes de la radio, alors qu’il n’a que 18 ans.

Le pied ainsi mis à l’étrier, il enregistre cinq 45 Tours avant de partir, dans les années 1970, en France où il vit quelques temps à Lyon, délaissant, dans le même sillage, la chanson. A son retour au pays en 1979, il décide de se consacrer exclusivement à l’écriture.

Son talent l’amènera à travailler avec les plus grands artistes du moment, à l’image de Abderrahmane Djalti (Kessa touila), Karima Saghira, Mohamed Lamine (Hiya eli biya), Gana El Maghnaoui, Hassiba Amrouche (Farhi ou saâdi), Cheb Khaled (Win El harba win), Cheb Mami, Blaoui El Houari, Cheb Wafi, Youcef Didine, Hosni Tahar,…

Cependant, c’est « Ma andi hadja fe ness », chantée par Cheb Mami en 1982 qui va inscrire son nom au firmament, faisant de lui « Le » parolier que la scène artistique algérienne s’arrache.

S’inspirant aussi bien du style de Cheikh Smati, de Ben Guitoun, de Benazzouz, de Benyoucef et même de Julio Iglesias, Mohamed Angar a offert à la chanson algérienne quelques-uns de ses plus beaux morceaux, aujourd’hui, entrés dans le répertoire musical algérien moderne.

Disparu alors qu’il pouvait encore apporter un souffle à la chanson algérienne, Mohamed Angar laisse néanmoins, une relève vivante : sa fille Selma qui foule depuis déjà plusieurs années, les pas de son père.

Kahina A.

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :