Mort d’une femme enceinte par négligence médicale : La colère des Maillotins

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La petite ville de M’chedallah, 45 km à l’est de Bouira, a connu la nuit dernière des émeutes aux alentours de l’hôpital. La mort d’une femme enceinte, pour mauvaise prise en charge, selon certaines sources, était à l’origine de la colère des Maillotins.

Hier, dans la journée, une femme enceinte est venue à l’EPSP de M’chedellah pour accouchement imminent. Le personnel médical ayant constaté une fièvre élevée aurait vite conclu à un cas covid. La dame, malgré les protestations du mari, rejoint par des proches qui exigeaient sa prise en charge d’urgence dans un service gynécologique, n’aurait pu être transférée vers l’hôpital de Lakhdaria que tardivement.

Nos sources affirment que la dame a rendu l’âme en route et le bébé n’aurait pas survécu. D’autres sources avancent, par contre, que « la victime de cette négligence serait décédée à l’hôpital de M’chedallah avant même son transfert ».

Quoique soit la version exacte des faits, Les citoyens de M’chedallah sont sortis cette nuit avec colère car, pour eux, une femme enceinte, mère de deux enfants, est décédée suite à un manque de réaction sanitaire adéquate. Ils demandent l’ouverture d’une enquête, la sanction sévère des responsables de cette tragédie et le départ immédiat du directeur de la structure sanitaire.

Sofiane Seghir

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :