Nadia Labidi-Louisa Hanoune : la SG du PT affirme « maintenir ses propos »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Le secrétaire générale du parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune a été auditionnée, aujourd’hui, par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed. Elle a été interrogée pendant une heure et demi suite à une plainte pour « diffamation » portée contre elle par l’ancienne ministre de la Culture et militante du FLN, Nadia Labidi. Cette dernière avait aussi poursuivi en justice, pour la même affaire, le député démissionnaire de l’APN et chargé de communication du parti, Djeloul Djoudi.

A sa sortie du tribunal, Louisa Hanoune affirme maintenir ses propos, tenus en 2015, contre l’ancienne ministre concernant la gestion de la manifestation Constantine capitale de la culture arabe. « Le juge m’a entendu sur la base de la plainte et j’ai répondu à ses questions », déclare-t-elle.

Et d’ajouter : « J’avais à l’époque saisi le ministre de la Justice et le président de la cour suprême pour renoncer à mon immunité parlementaire afin que justice soit faite. Je maintiens mes propos. C’est moi qui ai milité pour que la lumière soit faite sur le sujet».

Députée à l’époque, la patronne du PT avait dénoncé un « conflit d’intérêt » et « mauvaise gestion » durant cette manifestation. A l’époque, Nadia Labidi avait été accusée d’avoir octroyé un marché de 17 milliards de centimes à un de ses proches.

Réagissant à cette accusation, l’ancienne ministre qui a été débarquée du gouvernement d’Abdelmalek Sellal, quelques semaines plus tard, avait décidé de déposer plainte pour « diffamation » et elle a défié « Louisa Hanoune de renoncer à son immunité parlementaire pour se retrouver devant les tribunaux ». Nadia Labidi a relancé sa plainte en mai 2019 quelques jours avant l’arrestation de la secrétaire générale du PT.

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :