Après plus de quatre ans de procédures : la fille « Tanila » sera inscrite sous son prénom Amazigh à Annaba

 

Les parents de la fillette « Tanila » ont enfin obtenu gain de cause. Le Conseil d’Etat vient de leur reconnaître, enfin, le droit d’inscrire leur enfant sur le registre de l’état-civil d’Annaba sous son prénom Amazigh.

Il a fallu plus de quatre ans de procédures judiciaires pour enfin obliger l’administration à accepter des prénoms amazighs qui renvoient l’histoire millénaire de l’Algérie.

« Après quatre ans et demi de procès sans interruption, le Conseil d’Etat décide en date du 23/07/2020 d’annuler le jugement du Tribunal Administratif d’Annaba et ordonne à la Mairie d’Annaba d’inscrire la fille Tanila sous son prénom amazigh », annonce l’avocat et défenseur des droits de l’homme Kouceila Zerguine, sur sa page Facebook.

Massinissa Ikhlef

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :