Atmane Mazouz : La campagne fallacieuse et inique pour une révision constitutionnelle est révélatrice d’une panne systémique

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Dans une réaction sur le quotidien national El Watan à l’annonce de la date du référendum sur la révision constitutionnelle, le secrétaire national à la communication du RCD Atmane Mazouz n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour qualifier cette annonce d’une “fuite en avant d’un commandement militaire qui croit pouvoir régenter le pays comme avant février 2019”.

Pour le responsable RCD, “ qu’elle est en soi une alerte sur l’impasse du régime qui feint d’ignorer et contourner une volonté populaire qui aspire à un changement profond du système qui doit impérativement passer par une transition démocratique et un processus constituant fédérateur des forces du changement. Il va de soi que cette transition ne peut être pilotée par les auteurs du coup de force du 12 décembre 2019. »

“le pack proposé par Teboune ne vise qu’au maintien du système et la reconduction d’une clientèle du régime retoquée pour les besoins de la conjoncture et qui, en réalité, œuvre pour maintenir le statuquo. Inutile de s’attarder sur l’échec programmé d’une telle entreprise qui est déjà rejetée par l’écrasante majorité du peuple algérien”, ajoute-t-il.

M.Mazouz dans sa réaction n’a pas hésité de rappeler que “la précipitation de l’agenda du système ne peut suppléer à la faillite institutionnelle globale et à l’inaptitude de traduire et de décoder le message du processus révolutionnaire de Février 2019, foncièrement orienté vers une rupture totale avec l’agenda usurpateur des tenants du pouvoir de fait”.

Concernant la forme, Atmane Mazouz a rappelé que, pour le RCD, « aucun scrutin ne peut être crédible sans une commission nationale d’organisation des élections issue d’un accord de toutes les forces vives du pays. »

Le secrétaire national à la communication du parti de Mohcine Belabbes a affirmé aussi que “la campagne fallacieuse et inique pour une révision constitutionnelle mijotée dans les arcanes du sérail ne règle aucun des problèmes auxquels sont confrontés le pays et les citoyens. Elle est révélatrice d’une panne systémique. Elle est porteuse de dangers pour la nation car les passages en force ne font qu’accentuer les clivages, exacerber les conflits et alimentent les divisions”.

Pour terminer , M.Mazouz n’a pas omis de rappeler l’engagement du RCD pour “un compromis démocratique” qui va “permettre à notre peuple d’exercer sa souveraineté et retrouver le chemin du développement, du progrès et de la modernité”.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :