Autorisée à se réunir à l’hôtel El Aurassi : la nouvelle clientèle du pouvoir en kermesse

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Le nouveau pouvoir prépare-t-il la nouvelle configuration de sa carte politique ? Décidément, c’est le cas.

Comme l’avait fait, durant les vingt dernières années le président déchu, Abdelaziz Bouteflika, la nouvelle équipe au pouvoir reprend le même schéma et tente de mettre au devant de la scène une clientèle requinquée. On reprend les mêmes et en recommence.

En effet, une dizaine de responsables de petits partis et d’organisations-maison qui se sont contentés, sous l’ancien régime, de strapontins offerts par le régime, ont été réunis, aujourd’hui, dans une kermesse à l’hôtel El Aurassi.

L’administration qui a toujours rejeté les demandes d’autorisation des partis démocratiques regroupés dans le cadre du PAD et des organisations autonomes s’est empressée d’autoriser cette nouvelle clientèle du pouvoir à se réunir dans un luxueux hôtel d’Alger.

Toute la quincaillerie politique nationale ou presque était là : Abdelkader Bengrina, président du parti El Bina, Tahar Benbaibeche, président du parti El Fadjr El Djadid, Abdelaziz Belaïd, président du front El Moustaqbel, Saida Naghza, présidente d’une organisation patronale ainsi le président du syndicat national des magistrats, Issad Mabrouk.

Fuyant la chaleur suffocante de la journée, les convives se sont abrités dans une salle climatisée pour se prêter à une séance de selfies et de prises de photos, avant de discuter d’une démarche appelée, pompeusement, « initiative nationale pour la réforme ».

Selon l’intitulé de la rencontre, les initiateurs se sont réunis dans une salle, meublée aussi de représentants d’organisations inconnues sur le scène nationale, pour disent-ils donner naissance « à une cadre regroupant ce qu’ils appellent les forces nationales intègres et fidèle aux constantes nationales ».

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :